Accueil > Mécanique > Ponts et transmissions > Changer les lames de suspension

Changer les lames de suspension

Contribution de philshlrc

En préambule, je tenais à dire que faire du bricolage et faire photos en même temps, ben c’est pas gagné…

Remarque 1
Je ne suis pas mécano, donc je fais comme j’ai appris il y a des années... il y a peut être mieux à faire que la manière dont je fais...

Remarque 2
compte tenu de mes petits soucis de santé, je ne me suis pas pris la tête à faire ça au fond de mon garage, je suis allé ce matin directement à l’atelier afin d’avoir tout ce qu’il faut sous la main (et heureusement que je n’ai pas fait ça chez moi...)

Remarque 3
Il n’y a absolument rien de technique à changer des lames. Par contre, dès que cela devient galère (écrou grippé, soudure de rouilles, etc.) il vaut mieux avoir du matos et ne pas être seul !
L’opération décrite ci-dessous a nécessité 3h00 de travail, pause café inclue.

Contexte :
changement des quatre lames sur un 80inch de 1951 (année modèle 1951), donc avec les lames fines à l’arrière.

1re étape
avant de commencer quoi que ce soit, vérifier que l’on dispose de tous les éléments nécessaires à l’opération :
Les lames (sic)
Les lames avants sont des Bearmach.

Les lames arrières sont des Jones Springs

brides + silentbloc

écrous + Worshop manual ’section J’ (+ Parts catalogue... ça peut aider)

Au 1er déballage , je ne m’étais pas rendu compte que les silentbloc étaient déjà montés sur les lames neuves... donc pas besoin de presse pour monter les silentbloc neufs sur les lames, c’est toujours cela de gagné !

Par principe, je vérifie qu’il n’y ai pas un sens de montage... ce n’est pas le cas puisque le pion de centrage est à équidistance des axes de fixation.

J’ai pré-positionné les lames et les brides à chaque coté de montage afin de ne pas me mélanger les pinceaux car attention, il y a un ordre de montage à respecter :
AVD
Lame ref 242.863
1 bride ref 217.259 dite carrée (ref parts alternative 562.641) : elle se monte coté intérieur du pont
1 bride ref 06.694

bride ref 217.259

AVG
Lame ref 241.283

2 brides ref 03.459 (ref parts alternative 562.637)

ARD
Lame ref 231.224 (pour LHD)
2 brides ref 06.694

ARG
Lame ref 217.224 (pour LHD)

2 brides ref 06.694

Nota : inverser les lames arrières pour une RHD.

2e étape
Mesurer les hauteurs des différents cotés afin d’avoir un comparatif avant/après.

AVD (51,5 cms)

ARD (58,5 cms)

ARG (59,5 cms)

AVG (51,5 cms)

3e étape
Pour faire cette opération, je me suis installé sur un pont par confort. J’aurais pu aussi faire l’opération au sol mais à mon age avancé, il faut savoir se ménager.
donc :
1 pont 4 colonnes
1 chandelle fixe réglable
1 chandelle hydraulique

le luxe, quoi...

Attaquer par un coté...
J’ai choisi celui qui parait le plus difficile (arrière coté réservoir)...

Les fixations sont en BTR coté boulon, et en 22mm coté écrou. Pour ce coté, il est nécessaire de disposer d’une grande rallonge de manière à pouvoir accéder au BTR derrière le réservoir.

L’arme du crime :

J’inonde de dégrippant avant démontage

Après avoir démonté le boulon arrière, je soulage les lames afin de moins forcer pour le démontage des brides...

Une fois tout dévissé, je relâche :

Je n’ai pas démonter les amortos, ce n’est pas nécessaire....

Côté point fixe, c’est complètement grippé...
Utilisation de la clé à choc -> KO

chauffe -> KO (et en plus pas longtemps car je suis à proximité du réservoir

découpe -> bingo !

Le problème : je n’ai pas pensé à commander les boulons neufs en remplacement des anciens... donc la chasse est ouverte à une alternative. Je trouve un diamètre approchant.
Cela fera l’affaire en attendant la bonne boulonnerie.

/ !\ Attention :
pour la jumelles à l’arrière de lame, il faut bien dévisser jusqu’au bout car la jumelle est filetée (réf 58.192). Ceci est vrai quelque soit la lame.
L’écrou sert uniquement de contre-écrou.
Par contre, le point fixe de l’avant de la lame n’est pas fileté.

Pour tous les boulons, passage au nettoyage...

Une fois cette galère passée, montage des lames neuves : aucun problème.

Je change de coté, idem...

Je passe à l’avant gauche. Globalement, rien ne gène les opérations....

Idem que pour les lames de derrière, la jumelle intérieur est filetée et un contre-écrou vient finir le montage.

Pas de pitié pour le dégrippant.
J’ai été obligé de desserrer les jumelles afin d’avoir plus de mobilité et moins de mise en contrainte.

Les brides étaient freinées comme sur le parts catalogue, via une plaque de frein (réf 217.261)

Démontage de l’avant

La plaque de maintient était complètement soudée sur le paquet de lame... j’ai bataillé sec !
Vous verrez plus loin comme j’ai fait pour l’extraire.

L’avant s’est « désenclanché’ » :

Grattage et nettoyage...

Voici donc en exclusivité le moyen de « dessouder » l’ensemble :
mise en croisement au max ;
mis en place d’un bois entre les lames et le châssis ;
baisser la caisse ;
ajouter de grands coups de masse.

et c’est fait.

Et maintenant, la partie où j’ai le plus galéré...
Pour extraire les lames avants, il a fallu que je martyrise Vertie... et elle me l’a bien rendu.
Le remontage a nécessité de ramener le pont avant plus en avant afin que le pion de centrage tombe pile poil.

ça y est presque...

pour y arriver plus facilement :
repositionner la plaque d’appuis où viennent se fixer les brides ;
serer a peine de telle manière à ce que si le pion passe devant son logement, il y pénètre ;
avec 2 bras de levier, agir vers l’avant et vers l’extérieur, de telle manière à faire bouger le pont ;
conclusion : tout seul, je ne pouvais pas y arriver. Un gars de l’atelier est venu me prêter mains fortes.

4e étape
Effectuer les mêmes mesures qu’au début.... verdict

AVD (55 cms/ +3,5 cms)

ARD (59 cms/ +0,5 cms)

ARG (61,5 cms/ +2 cms)

AVG (57,5 cms/ +6 cms)

Bilan : il était temps de changer ces lames... pour Vertie et pour mon dos.

Par contre, dans le WorkShop, je n’ai pas trouvé le couple de serrage préconisé pour les brides... si quelqu’un a l’info, je suis preneur !

Çà fait tout de suite moins « razemokette » :