Accueil > Mécanique > Carrosserie > La peinture pour les nuls

La peinture pour les nuls

Le titre n’est pas péjoratif, et le post est sans prétention, juste un amateur qui partage un bout d’expérience.

méthode pour le masticage
On compte quatre principaux types de mastic :
1) Standard ou de finition (jaune, pour les réparations sur du métal)
2) Polyester (vert, comprenant un peu de fibre, idéal pour fixer des contours d’aile par exemple, il adhère sur métal, le plastique et la fibre)
3) À l’étain (gris, légèrement granuleux pour boucher un trou dans la carrosserie, dans le cas de corrosion par exemple)
4) ABS (gris, pour les pare-chocs, calandres, rétroviseurs, baguettes de portes, etc.)

Pour ne plus voir un impact (de caillou sur le capot par exemple), il faudra non seulement poncer l’impact mais aussi la zone autour de l’impact, puis éliminer la poussière dégagée par le ponçage afin que le mastic adhère correctement.

La pièce doit être parfaitement propre avant l’application du mastic. Tous les mastics se composent d’un pot et d’un tube de durcisseur. Il faut les mélanger avant application ; la qualité du mélange est primordiale. Le mélange doit être homogène, sinon le mastic qui n’aurait pas été mélangé avec le durcisseur resterait mou, et ne sécherait pas. Le mastic doit être appliqué avec une spatule (lame métallique souple existant en différentes tailles, suivant la quantité de mastic à appliquer).

L’idéal est d’en mettre le moins possible ; pour les impacts profonds, il faudra faire revenir la tôle avant. L’épaisseur de mastic ne doit généralement pas excéder 2mm sur de grandes surfaces. Avant d’obtenir un résultat satisfaisant, plusieurs applications sont nécessaires, et il faut poncer entre chaque application.


La vérification est visuelle, mais surtout tactile, en parcourant la pièce avec la paume de la main. Une technique simple permet de vérifier la planéité : avec une bombe de peinture ( *Blanche pour l’exemple)

peignez la zone que vous venez de traiter. Après séchage, poncez au papier fin, indice 320/400. Si une zone * Blanche subsiste après quelques passages (où vous aurez enlevé la peinture et où le mastic de couleur jaune sera apparent), il y a un manque à combler. N’oubliez pas de poncer ce creux matérialisé en Blanc avant de remastiquer.

papier pour poncer

Avant de mettre une voiture en peinture, il y a de nombreuses règles à respecter dont celle primordiale du ponçage ; pour ce faire, de nombreux types de papiers abrasifs sont disponibles, ils sont référencés de 60 à 800. Ces valeurs déterminent le pouvoir d’abrasion ; ces papiers abrasifs sont des feuilles sur lesquelles des grains abrasifs de différents calibres sont collés.

Un papier d’indice 60 sera très abrasif. Plus on va vers des chiffres élevés, plus on augmente la finition.

Le ponçage se fait à l’aide d’une cale.

Pas besoin d’une cale spéciale ; un morceau de bois ou de pvc bien plat fait l’affaire. Il suffit de faire un U avec le papier de telle façon que le papier entoure la cale et qu’il soit posé plat sur celle-ci. Tenir la cale aux deux extrémités pour que le papier ne glisse pas.

Pour redonner la forme originale, il faut décrire des trajectoires différentes autour de la zone mastiquée, en suivant la courbure d’origine (on ne ponce pas que la zone mastiquée, il faut aller plus loin pour retrouver la forme exacte), il est nécessaire de rester le plus à plat possible. Le ponçage commence avec des grains de type 100 pour finir à 250, pour ce qui concerne le stade de la préparation.

Le camouflage n’est jamais la première étape

Car avant cette étape toutes les parties à apprêter seront poncées au papier fin de grain 400.
si vous souhaitez refaire une peinture complète, vous devrez donc si besoin avant de camoufler.
1) redresser
2) mastiquer
3) poncer
enfin préparer sans louper d’étape

Le camouflage sert à masquer les parties qui ne seront pas recouvertes de peinture (phares, vitres, feux arrières, roues, essuie-glaces, baguettes de porte, serrures).

Il se fait avec du stocks type kraft, deux sont utilisés, un fin pour les contours de vitres, baguettes, et un large pour finir (les grandes surfaces type pare-brises pourront être recouvertes de papier journal, en vérifiant qu’il n’y ait pas de petits trous sur le milieu de la feuille de journal où un voile de peinture ou d’apprêt pourrait passer)

Peindre des éléments de carrosserie :
1 - Poncer la pièce au 240 à l’eau jusqu’à la disparition du grain de l’ancienne peinture.
2 - Passer 2 voiles d’accrocheur alu sur les points de carrosserie que vous auriez pu mettre à nu :
temps de séchage avant étape suivante, 20 minutes à température ambiante et suivant les recommandations du fabricant de peinture.
3 - Enchainer sur 2 ou 3 couches d’apprêt :

Avant cette étape la carrosserie doit être nettoyée, le mieux étant d’utiliser un dégraissant pour peintre, qui ne réagira pas par la suite avec la peinture ou l’apprêt.

Plus aucune poussière ne doit subsister sous peine d’être emprisonnée sous la peinture éviter de faire ça sous un arbre un jour de grand vent.

Cela peut être fait avec un compresseur à environ 1.5/2 bars, un compresseur de 50 litres sera trop « léger » et ne pourra tenir la pression longtemps, le minimum est un 100 litres, nécessaire si la surface excède une aile ou un pare-choc ; sinon il faudra attendre de temps en temps que la cuve se recharge et procéder par parties.

temps de séchage entre les 2 couches, 5 à 10 minutes à température ambiante.
temps de séchage avant l’étape suivante, env. 24h à température ambiante.
4 - Poncer complétement au 400 et 600 à l’eau bien que nous trouvons aujourd’hui dans le commerce du papier performant pour poncer à sec. Si des imperfections persistent, reprendre l’étape 3.

5 - Procéder à la mise en peinture (conseil , peinture bi-composant)

Attention au moment de la préparation de votre apprêt, ou peinture, bien respecter les préconisations du fabricant.
votre revendeur doit être en mesure de vous fournir la fiche technique de chaque produit.
en l’occurrence (ici) nous étions :
pour l’apprêt (en 4 pour 1 +15 %)= 100 cl d’apprêt + 25 cl de durcisseur +15 % de diluant
pour la peinture (en 2 pour 1 +15 %)= 100cl de peinture + 50 cl de durcisseur + 15 % de diluant


un pot doseur comme celui-ci coûte 0,50 €

Mise en peinture - peinture brillant direct

La pièce est prête à être peinte, c’est-à-dire complètement poncée au 800 à l’eau, ou 500 à sec.

1 - bien nettoyer et dégraisser la pièce, et attention aux insectes qui font chier

2 - appliquer la peinture en 2 couches. La 1re couche doit être lisse et brillante mais légèrement (très légèrement) peau d’orange.

Laisser sécher entre 10 et 20 minutes la 1re couche (vous pouvez laisser le pistolet avec la peinture à l’intérieur entre deux couches, cette dernière ne va pas tirée dans la cuve).
Pour appliquer la 2e couche, la 1re doit être hors poussière, c’est-à-dire que si vous posez votre doigt dessus, vous laisserez votre empreinte dans la peinture, mais vous n’aurez rien sur le doigt.
La dernière couche représente la finition de votre travail.
Elle doit être parfaitement lisse et brillante, mais attention, en séchant la peinture peut « se tirer », donc ne pas trop surcharger sinon il y a risque de coulures.


Parfois, une peinture peut vous paraitre « peau d’orange », mais une fois sèche et tirée, la brillance est parfaite. C’est pourquoi si vous trouvez que ça ne brille pas assez, mais que vous estimez en avoir déjà mis une bonne couche, n’insistez pas et attendez le séchage.

La peinture sera sèche au touché au bout de 24 h à température ambiante, et totalement sèche après env. 15 jours à 3 semaines.

réglage du mano, je mets toujours à 2bar1/5

fonctionnement et réglage d’un pistolet à peinture

taille de la buse pour l’apprêt
1.8 / 2

taille de la buse pour la peinture

1.2 / 1.4

avant de peindre je fait toujours mes réglages et essai de peinture sur un morceau de tôle que j’ai dans un coin du garage.

Matériel pour réussir
papier abrasif


un petit peu de matériel de carrossier

Cale à poncer

scotch de carrossier papier journal chiffons
tenue de peintre spatules pour mastic compresseur mini 100l
pistolet avec une buse pour l’apprêt et une pour la finition Orbitale masque de protection
lunettes de protection mastic pot doseur

et sous couches + peinture + diluant + durcisseur et primaire d’accroche si besoin Diluant de nettoyage cellulosique.

lien utile
http://www.espace.cfwb.be/sippt/manuels ... 20site.pdf
Produits

et ne jamais oublier !!!!!! Car les produits que vous allez utiliser sont agressifs

Post initial : http://forum.le-temps-des-series.com/viewtopic.php?f=15&t=22556

Un lien intéressant : http://jcfressaix.free.fr/

Documents joints